L’opportunité d’avoir des projets et des rêves.

Un projet éducatif

L’éducation est reconnue par de nombreux traités internationaux comme un droit fondamental. C’est un outil de développement et d’épanouissement élémentaire qui permet aux enfants de mieux comprendre, grandir et s’affirmer dans le monde qui les entoure.

Au sein de chaque maison, chaque enfant construit sa vie d’adulte dans l’égalité, quelles que soient ses origines et sa religion.

Les efforts investis pour la qualité de l’éducation donnée aux enfants ont porté leur fruit et leur réussite est notre plus grande satisfaction. Toutefois cela nous a mené à une nouvelle difficulté ; beaucoup d’enfants ont voulu approfondir leurs études après leurs 18 ans sans en avoir les moyens.

Goodwill soutient au maximum ses anciens élèves et pensionnaires en payant leur scolarité mais les moyens commencent à manquer. L’année prochaine par exemple, 33 de nos filles vont prendre part à des études supérieures.

Découvrez ici les maisons de Goodwill.

Nous avons besoin de votre aide pour que tous les efforts que ces enfants fournissent et les rêves qui les accompagnent puissent aboutir.

Un projet de développement

Les villages tribaux ont un fonctionnement indépendant du reste de la société indienne. Ce qui peut mener à des discriminations, notamment dans l’accès aux services de l’Etat. Goodwill veut lutter contre l’exclusion en soutenant le développement de ces villages par l’éducation de l’enfant.

Toutefois, développement pour nous ne doit pas rimer avec uniformisation. Si les villages tribaux sont matériellement pauvres, ils sont culturellement très riches et nous souhaitons améliorer leur quotidien tout en préservant leur identité et leur mode de vie.

L’éducation permet, notamment, de transmettre, conserver et perpétuer les valeurs tribales. Les enfants à l’école sont sensibilisés à la fragilité de leur communauté et à la nécessité de la préserver. De nombreux anciens élèves et pensionnaires de Goodwill sont ainsi revenus travailler pour l’association et près de la moitié du staff Indien a grandi dans l’association ou dans les villages concernés.

Les habitants des villages tribaux vivent en dessous du seuil de pauvreté absolue. Développer ces villages commence d’abord par leur donner accès aux ressources essentielles pour vivre: eau, nourriture, soin, éducation…