Pattiveeran Patti, la maison des jeune filles

Lorsque les fillettes de Goodwill on achevé leur primaire, elles redescendent en plaine pour rejoindre la maison de Pattiveeran Patti. En Inde en effet, adolescents et adolescentes sont traditionnellement séparés et ne fréquentent plus les mêmes écoles.
La maison des filles se situe au milieu du petit village homonyme, au Sud-Ouest de Dindingul. Le climat y est bien plus chaud et aride qu’en montagne.
La maison accueille plus de 100 jeunes filles. Elle est sous l’autorité de Nithya, une femme d’un quarantaine d’année, qui est assistée d’une cuisinière et de deux house mother.

Les jeunes filles partagent selon leur âge et leur classe. En journée, un grand préau les abrite du soleil et leur sert également de réfectoire.
Cinq jours par semaine, elles se rendent à l’école du village situé à seulement cent mètres. Le week-end est consacré aux tâches ménagères, telles que le nettoyage des uniformes scolaires.

En Inde, encore aujourd’hui il est fréquent que les jeunes filles soient sommées par leur famille d’arrêter leurs études avant leur diplôme du secondaire, pour être mariées. Il est primordial de donner à ces jeunes femmes un accès facilité à l’éducation et de leur permettre ainsi de découvrir ce qui leur plait.
Au sein de Goodwill, elles sont encouragées à poursuivre leurs études après leur bac, et bénéficient d’une aide financière indispensable qui leur ouvre un avenir nouveau.

Faites connaissance avec les demoiselles de Pattiveeran Patti avec notre galerie photo